• <Libellé inconnu>,

Journée d'étude Le politique dans les études italiennes

Publié le 16 octobre 2013 Mis à jour le 15 mai 2014

En partenariat avec le CRIX et avec le soutien de l’Institut Culturel Italien de Paris, la SIES (Société des italianistes de l'enseignement supérieur) organise dans le cadre de ses activités de recherche un colloque les 19 et 20 octobre 2012, à l'Université Paris-Ouest Nanterre.

Date(s)

du 19 octobre 2012 au 20 octobre 2012

En partenariat avec le CRIX et avec le soutien de l’Institut Culturel Italien de Paris, la SIES (Société des italianistes de l'enseignement supérieur) organise dans le cadre de ses activités de recherche un colloque les 19 et 20 octobre 2012, à l'Université Paris-Ouest Nanterre.

Vendredi 19 octobre, 10 h, université Université Paris Nanterre, salle R014, bâtiment V.
Perspectives générales : les recherches doctorales . Dix doctorants en fin de thèse (dont quatre de Université Paris Nanterre) présenteront leurs travaux, selon l’axe suivant : « le politique dans les études doctorales italiennes », en présence de directeurs de recherche de plusieurs universités françaises et des historiens dont il est question ci-après.
(programme détaillé : http://www.sies-asso.org/evenements/colloques/359-le-politique-dans-les-etudes-italiennes)

Samedi 20 octobre, 9 h 30, université Université Paris Nanterre, salle des conférences, bâtiment B.
Le cas du Risorgimento. La matinée de la deuxième journée, animée par Georges Saro (Paris 3, membre du Comité de la SIES), sera consacrée aux interventions de trois historiens* spécialistes du Risorgimento, sur le thème Usages publics de l'Histoire : commémorations de l'Unité italienne 1911-2011. L' Italie a commémoré en 2011 le cent cinquantième anniversaire de son Unité, et cette célébration a donné lieu à de très nombreuses manifestations, de différents types (livres, articles de presse, émissions dans les médias, films, colloques spécialisés, manifestations publiques, en présence parfois des plus hautes autorités de l’État). Au cours de cette matinée, on s’interrogera sur la signification et la portée de ses multiples initiatives, sur les plans historique et politique.

* Participeront: Gilles Pécout, professeur et directeur du département d'histoire à l' École normale supérieure de la rue d'Ulm, et deux collègues italiens, Alberto M. Banti, professeur d'histoire contemporaine à l'université de Pise, et Emilio Gentile, professeur d'histoire contemporaine à l'université de Rome « La Sapienza ». Chacun d’eux est l’auteur de plusieurs ouvrages de référence sur le Risorgimento et spécialiste reconnu internationalement de cette période fondamentale de l'histoire italienne.

(voir http://www.sies-asso.org/actualite)

Lundi 22 octobre, 19 heures, Institut Culturel Italien, Paris.
Rencontre, animée par Georges Saro, avec Gilles Pécout et Emilio Gentile, autour du texte de ce dernier, Italiani senza padre. Intervista sul Risorgimento (Laterza, 2011).

Mis à jour le 15 mai 2014